ok
Professionnels et experts soulignent la nécessité de diversifier les marchés pour les exportations agricoles marocaines - 01/12/2016

Des experts et professionnels marocains des secteurs de l’agriculture et de l’export ont mis l’accent, mercredi à Aït Melloul, sur la nécessité de diversifier les marchés pour les exportations agricoles marocaines, notamment les fruits et légumes.

Les intervenants, lors d’une rencontre nationale sur la diversification des marchés à l’export, organisée par BMCE Bank en partenariat avec l’Association Marocaine des Exportations (ASMEX), ont été unanimes à souligner l’importance de conserver et d’améliorer les parts dans les marchés traditionnels et de prospecter de nouveaux autres.

L’accent a été mis particulièrement sur les marchés prometteurs africains, recélant d’énormes opportunités d’affaires compte tenu de leur développement constant, notamment ceux de l’Afrique de l’Ouest.

Et de noter que l’intérêt porté sur les marchés africains va de pair avec la politique engrangée par le Maroc dans ses relations avec sa profondeur africaine, comme en témoignent les visites successives du Souverain à de nombreux pays de l’est, du centre et de l’ouest du continent.

Cette rencontre a été également une occasion pour mettre en exergue les initiatives de nombreux établissements publics et privés pour accompagner les exportateurs et leur assurer l’appui nécessaire pour conquérir de nouveaux marchés africains et asiatiques.

A ce propos, Taher Lehna, responsable au sein de la BMCE Bank, a affirmé que cette institution bancaire, présente dans une vingtaine de pays africains, a lancé de nouveaux services pour accompagner la nouvelle dynamique des opérateurs économiques marocains en Afrique.

Dans le même sillage, il a été procédé à la présentation des initiatives lancées par l’établissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (EACCE) visant à développer et diversifier les exportations marocaines tant agricoles qu’halieutiques.

Aït-Melloul, 01/12/2016 (MAP)